Sélectionner une page

PULLMAN PARIS TOUR EIFFEL

En partenariat avec ARTPOINT, le Pullman Paris Tour Eiffel vous offre l’expérience de l’art numérique. Chaque mois, découvrez les œuvres d’art vidéo de quatre artistes numériques parmi les plus pointus du moment sur le somptueux mur d’écrans situé dans le lobby. Retrouvez ici les détails de l’exposition actuelle !

Nicolas Monterrat

NICOLAS MONTERRAT

Né et habitant Paris depuis toujours ou presque, Nicolas Monterrat est un créateur de GIFs situés à la croisée des chemins de l’humour, du rythme, de l’esthétique et de la poésie. Passionné d’animation depuis toujours, ce format d’image lui permet de bricoler à la maison des petites histoires décalées, d’explorer des mondes surréalistes et iconoclastes. L’intérêt du GIF repose selon lui sur le fait qu’il permette d’approcher la boucle parfaite, de raconter une histoire en quelques secondes. Tout est dans le rythme et la qualité des enchaînements.

Nicolas va puiser son imagination dans des images scientifiques ou populaires d’un autre temps. Il aime leur côté formel, un peu rigide, appliqué, parfois trop sérieux. Cela lui donne envie de les détourner de leur but originel, de leur apporter un peu de fantaisie, d’humour ou de titiller l’imaginaire. Il s’inspire également beaucoup du travail de Terry Gilliam au sein des Monty Python par exemple, celui de Nick Park, créateur de Wallace et Gromit, Hombre_McSteez et ses animations tellement créatives, et dans un tout autre genre, l’étonnant travail de Georges Rousse ou Felice Varini et du génial Philippe Halsman. Ces artistes proposent des mondes décalés, parallèles, drôles et troublants aussi parfois, atmosphère que l’on retrouve clairement dans le travail de Nicolas.

STAY PUT

Nicolas Monterrat est un créateur de GIFs situés à la croisée des chemins de l’humour, du rythme, de l’esthétique et de la poésie. Passionné d’animation depuis toujours, ce format d’image lui permet de bricoler à la maison des petites histoires décalées, d’explorer des mondes surréalistes et iconoclastes. L’intérêt du GIF repose selon lui sur le fait qu’il permette d’approcher la boucle parfaite, de raconter une histoire en quelques secondes. Tout est dans le rythme et la qualité des enchaînements.
stay put
Nicolas Monterrat est un créateur de GIFs situés à la croisée des chemins de l’humour, du rythme, de l’esthétique et de la poésie. Passionné d’animation depuis toujours, ce format d’image lui permet de bricoler à la maison des petites histoires décalées, d’explorer des mondes surréalistes et iconoclastes. L’intérêt du GIF repose selon lui sur le fait qu’il permette d’approcher la boucle parfaite, de raconter une histoire en quelques secondes. Tout est dans le rythme et la qualité des enchaînements.

NATE MOHLER

Nate Mohler est un artiste des nouveaux médias basé aux États-Unis. Ses savoir-faire vont de la peinture digitale aux installations génératives et au mapping en passant par la sculpture et la vidéo. Ses créations gravitent autour du médium technologique qu’il utilise pour construire des expériences conceptuelles et avant-gardistes. Nate est diplômé de l’UCLA en 2019 avec un Bachelor d’art en Design et nouveaux médias.

Dans ses créations, Nate brouille les frontières entre le réel et le virtuel pour inciter l’action et susciter le questionnement du spectateur. Il a été commissionné par la ville de Culver City pour créer une fontaine de lumière intéragissant avec le flux de l’activité numérique de la ville. Nate a également collaboré avec d’autres artistes pour créer des sculptures animées, des mapping vidéos, en se basant toujours sur les phénomènes sociologiques et les enjeux actuels de notre société. Mohler considère chaque projet comme une occasion de susciter des émotions, de remettre en question la pensée ou de soutenir le changement social.

PARIS
“Painted Cities” explore le subconscient et l’imagination de l’intelligence artificielle pour créer la mémoire et l’état de rêve d’une ville par la fusion du mouvement et de l’encre. Les peintures numériques sont créées en utilisant de multiples formes d’IA, en particulier le transfert de style neuronal, pour fusionner les vidéos de Mohler avec l’encre, la texture et les photographies. La série est née du désir d’immortaliser des souvenirs, notamment de villes que Mohler a visité.

“Les lieux de la série “Painted Cities” sont tous des endroits où j’ai passé du temps pendant mes études d’art médiatique en 2018. Les vues de chaque ville refont souvent surface dans les rêves et les désirs lorsqu’on essaie d’échapper au schéma banal de la vie quotidienne ici à Los Angeles. Les villes dans mon travail sont des lieux réels, mais aussi une représentation figurative d’eux pendant quelque chose comme un état de rêve, un moment imaginatif. Une ode à la présence qu’une ville a sur une personne. Un hommage à l’architecture, aux gens et à la culture.”

Toutes les œuvres sont lentes et très détaillées, destinées à être vues passivement et à compléter l’espace plutôt qu’à attirer l’attention.

paris
“Painted Cities” explore le subconscient et l’imagination de l’intelligence artificielle pour créer la mémoire et l’état de rêve d’une ville par la fusion du mouvement et de l’encre. Les peintures numériques sont créées en utilisant de multiples formes d’IA, en particulier le transfert de style neuronal, pour fusionner les vidéos de Mohler avec l’encre, la texture et les photographies. La série est née du désir d’immortaliser des souvenirs, notamment de villes que Mohler a visité.

“Les lieux de la série “Painted Cities” sont tous des endroits où j’ai passé du temps pendant mes études d’art médiatique en 2018. Les vues de chaque ville refont souvent surface dans les rêves et les désirs lorsqu’on essaie d’échapper au schéma banal de la vie quotidienne ici à Los Angeles. Les villes dans mon travail sont des lieux réels, mais aussi une représentation figurative d’eux pendant quelque chose comme un état de rêve, un moment imaginatif. Une ode à la présence qu’une ville a sur une personne. Un hommage à l’architecture, aux gens et à la culture.”

Toutes les œuvres sont lentes et très détaillées, destinées à être vues passivement et à compléter l’espace plutôt qu’à attirer l’attention.

DEV HARLAN

Dev Harlan est né en Arizona et a grandi dans la Silicon Valley en Californie. En tant qu’artiste autodidacte, il s’est tout particulièrement intéressé aux « sous-cultures » expérimentales de la vidéo et du piratage informatique de San Francisco. Puis la production vidéo l’a amené à New York où il a commencé à produire des travaux de sculpture, d’animation 3D et de cartographie par projection vidéo. Sa pratique artistique actuelle utilise la technologie pour répondre aux préoccupations relatives au changement climatique et aux impacts écologiques d’une société dominée par la technologie. Ses idées s’articulent à travers la transformation numérique d’objets et de matériaux particuliers ainsi que l’imaginaire surréaliste dans lequel il les plonge.

Les œuvres de projection de Dev encouragent souvent un mode de visionnement transcendantal. Il aspire en effet à ce que son travail soit compris comme une porte d’entrée vers le subconscient imaginatif. Il aime ainsi suggérer l’existence d’objets fictifs possédant leur propre pouvoir rayonnant et laisser l’imagination des spectateurs spéculer sur les origines cosmiques sublimes de l’objet. En ce qui concerne ses principales sources d’inspiration, il se sent redevable vis-à-vis d’artistes tels que James Turrell et autres artistes du mouvement “Light and Space” qui ont atteint le sublime grâce à leur utilisation épurée et radicale de la lumière.

AERO GARDENS III
Cette œuvre fait partie de la série Areo Gardens, qui réfléchit aux qualités surréalistes et sublimes que l’on trouve dans la géologie naturelle à travers le système solaire. Chaque court métrage dépeint un jardin de sculptures en pierre situé à la surface de Mars, défiant apparemment les lois de la physique. Ces représentations numériques visent à élargir notre compréhension de la nature pour y inclure des paysages non terrestres et à considérer les impacts du changement anthropocentrique au-delà de la Terre.

Areo Gardens III intègre des scans 3D de roches et de rochers naturels trouvés au Maroc et au Sénégal. Le paysage est une surface martienne près de la formation géologique de Medusa Fossae. Les données numériques d’élévation ont été obtenues grâce au programme satellitaire MRO/HiRise géré par la NASA, le JPL et l’université d’Arizona.

AERO GARDENS III
Cette œuvre fait partie de la série Areo Gardens, qui réfléchit aux qualités surréalistes et sublimes que l’on trouve dans la géologie naturelle à travers le système solaire. Chaque court métrage dépeint un jardin de sculptures en pierre situé à la surface de Mars, défiant apparemment les lois de la physique. Ces représentations numériques visent à élargir notre compréhension de la nature pour y inclure des paysages non terrestres et à considérer les impacts du changement anthropocentrique au-delà de la Terre.

Areo Gardens III intègre des scans 3D de roches et de rochers naturels trouvés au Maroc et au Sénégal. Le paysage est une surface martienne près de la formation géologique de Medusa Fossae. Les données numériques d’élévation ont été obtenues grâce au programme satellitaire MRO/HiRise géré par la NASA, le JPL et l’université d’Arizona.

FELIPE GOLDSACK

Felipe Goldsack est un artiste numérique et un freelance qui travaille en 3D et en motion design. Il est originaire de Santiago du Chili et a une formation en graphisme. La 3D et le CGI sont la passion de l’artiste depuis 2012. Malgré les nombreuses années d’expérience dans ce domaine, Goldsack n’a jamais cessé d’explorer et d’apprendre de nombreux outils pour obtenir de nouvelles solutions créatives et d’avenues artistiques.

Le travail de Felipe Goldsack lui a permis de participer aux étapes de production de divers projets créatifs, qu’il s’agisse d’œuvres d’art 2D, de 3D, de réalité virtuelle, d’animation ou de projection mapping. En dehors de son travail en freelance, l’artiste a développé un solide corpus d’œuvres personnelles, purement artistiques, avec une approche et une signature distinctes. Pour lui, c’est une façon de continuer à évoluer, à apprendre et à se dépasser pour communiquer à travers l’art. L’objectif artistique de Goldsack est de communiquer par l’image en mélangeant des palettes de couleurs intéressantes avec des formes et des environnements stylisés, pour produire des mondes fantastiques aux couleurs pastel qui font appel aux sens et aux émotions du spectateur.

REACTIVE FLOWER 04
Ces créations font partie d’un projet artistique personnel et d’une série NFT que l’artiste Felipe Goldsack a commencé à publier sur la plateforme NFT Makersplace.com, intitulée “Reactive Nature”. La série de travaux consiste en des formes organiques semi-abstraites qui ont tendance à changer lorsque certaines choses se produisent.
REACTIVE FLOWER 04
Ces créations font partie d’un projet artistique personnel et d’une série NFT que l’artiste Felipe Goldsack a commencé à publier sur la plateforme NFT Makersplace.com, intitulée “Reactive Nature”. La série de travaux consiste en des formes organiques semi-abstraites qui ont tendance à changer lorsque certaines choses se produisent.

À propos du Pullman paris tour eiffel

Le Pullman Paris Tour Eiffel offre confort, simplicité et élégance au pied de la Tour Eiffel. Vous pouvez célébrer vos événements personnels et professionnels avec style, grâce à une équipe dévouée et attentive.

Avec ses 430 chambres au pied de la Dame de fer, le Pullman Paris Tour Eiffel est l’endroit parfait pour les voyageurs d’affaires ou de loisirs. L’hôtel propose aussi 23 espaces modulables, dont une salle de bal, pour accueillir tous types d’événements. Le bar-restaurant FRAME et sa terrasse sont le lieu idéal pour des rencontres cosmopolites. La salle de fitness et certaines salles offrent une vue imprenable sur la Seine, le Trocadéro et la Tour Eiffel.

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER.