WILCO

En partenariat avec ARTPOINT, WILCO vous offre l’expérience de l’art numérique. Découvrez chaque mois une nouvelle collection choisie par les équipes pour l’espace du 10 rue de Moussy et retrouvez ici les détails de l’exposition actuelle !

ALEC McLEOD

Alex McLeod est un artiste visuel basé à Toronto qui crée des œuvres sur l’interconnexion, les cycles de la vie et l’empathie. Il utilise comme support d’expression l’ordinateur et s’inspire notamment des médias et des mécanismes des réseaux sociaux. Il aime également travailler sur les thèmes de l’environnement construit, l’adaptation, la vie, la mort et l’espace invisible entre les deux. Il crée à partir de tout cela des environnements 3D techniquement sophistiqués qui servent aussi bien de toile de fond à des campagnes publicitaires que de narration cinématographique pour des clips musicaux. Il perçoit ses estampes, animations et sculptures comme constituant des passerelles vers des dimensions alternatives, oscillant entre le réel et l’imaginaire.

Alex est titulaire d’un BFA en beaux-arts de l’Ontario College of Art and Design et d’une maîtrise en médias numériques de la Yeates School of Graduate Studies de l’université Ryerson, à Toronto. Ses œuvres font partie de collections privées et publiques dans le monde entier. Il a d’ailleurs déjà été exposé aux quatre coins du monde, de Toronto à Vancouver en passant par Vienne, Miami et bien d’autres.

New Ghost

New Ghost est une œuvre 3D qui explore les liens entre sculpture et biologie.


Une goutte d’eau en suspension, se meut dans un espace clair construit. Alex McLeod réunit, au moyen du digital, le construit et le biologique pour susciter une émotion bien singulière chez le spectateur. 

New Ghost

New Ghost est une œuvre 3D qui explore les liens entre sculpture et biologie.


Une goutte d’eau en suspension, se meut dans un espace clair construit. Alex McLeod réunit, au moyen du digital, le construit et le biologique pour susciter une émotion bien singulière chez le spectateur. 

Free Plan

Free plan représente une sphère métallique dorée, sur laquelle une pâte est coulée, roulant à l’infini dans un espace mauve. Les textures s’entrechoquent ainsi, entre biologique et construit, pour provoquer chez les spectateur une émotion singulière, une nouvelle oscillation entre réel et imaginaire.

Free Plan

Free plan représente une sphère métallique dorée, sur laquelle une pâte est coulée, roulant à l’infini dans un espace mauve. Les textures s’entrechoquent ainsi, entre biologique et construit, pour provoquer chez les spectateur une émotion singulière, une nouvelle oscillation entre réel et imaginaire.

BG_3

BG_3 est une sculpture 3D générée sur logiciel.
Imitant le métal doré, elle se présente comme un architecture géométrique complexe, tournant sur elle même.  
L’évolution successive du mouvement nous plonge dans une expérience visuelle fascinante et met en exergue tout le potentiel que les nouvelles technologies offrent à l’art. 

 

BG_3

BG_3 est une sculpture 3D générée sur logiciel.
Imitant le métal doré, elle se présente comme un architecture géométrique complexe, sur elle même.  
L’évolution successive et du mouvement nous plonge dans une expérience visuelle fascinante et met en exergue tout le potentiel que les nouvelles technologies offrent à l’art. 

 

MARK MAWSON

Mark Mawson est un publicitaire, photographe d’art et réalisateur basé à Londres. Il est spécialisé dans la prise de vue de liquides. Sa série colorée, « Aqueous » est célèbre et est présente dans de nombreuses collections privées. L’œuvre vidéo « Aqueous » produite en 2012 a aussi été projetée sur les murs du palais de Buckingham comme toile de fond pour le concert du jubilé du diamant de la Reine.

Mark a toujours voulu être photographe, au moins depuis l’âge de treize ans. Après le lycée, il a donc étudié la photographie à Sheffield, en Angleterre. Il a travaillé pour des journaux pendant environ huit ans avant de commencer à travailler pour des magazines et se spécialiser dans la mode et le portrait… Plus tard, il est enfin devenu l’artiste qu’il voulait vraiment être. Son travail est entièrement photographique. Ses outils sont donc principalement des appareils photo, des éclairages, des liquides et des logiciels de montage informatique. Ses principales sources d’inspiration sont les couleurs et les textures. Les couleurs parce que leur harmonieux mélange rend possible une expérience esthétique sans précédent. Les textures, parce que celles des liquides dégagent une sensation de douceur, notamment par la façon dont elles sont la condition pour les liquides de s’entremêler et se fondre les uns dans les autres.

Aqueous VI

La série d’œuvres Aqueous consiste à placer des liquides de couleurs dans l’eau et à suivre l’évolution aléatoire et esthétique du mélange. Concrètement, tout se passe comme si dans son travail, Mark peignait de l’eau et découvrait des formes inattendues et des couleurs éclatantes.

Aqueous VI

La série d’œuvres Aqueous consiste à placer des liquides de couleurs dans l’eau et à suivre l’évolution aléatoire et esthétique du mélange. Concrètement, tout se passe comme si dans son travail, Mark peignait de l’eau et découvrait des formes inattendues et des couleurs éclatantes.

Aqueous Flowers II

La série d’œuvres Aqueous consiste à placer des liquides de couleurs dans l’eau et à suivre l’évolution aléatoire et esthétique du mélange. Concrètement, tout se passe comme si dans son travail, Mark peignait de l’eau et découvrait des formes inattendues et des couleurs éclatantes.

Aqueous Flowers II

La série d’œuvres Aqueous consiste à placer des liquides de couleurs dans l’eau et à suivre l’évolution aléatoire et esthétique du mélange. Concrètement, tout se passe comme si dans son travail, Mark peignait de l’eau et découvrait des formes inattendues et des couleurs éclatantes.

Liquid Motion

« La plupart du temps je place des liquides dans de l’eau et ils se mélangent, s’entremêlent et forment un flot de couleurs qui coulent comme tous les liquides le font. C’est très organique, très esthétique, mais c’est surtout très intriguant parce qu’on ne peut pas vraiment prévoir comment l’œuvre va évoluer avec les couleurs. En bref, j’utilise les couleurs et la lumière pour créer une atmosphère, une ambiance, un sentiment. »

Liquid Motion

« La plupart du temps je place des liquides dans de l’eau et ils se mélangent, s’entremêlent et forment un flot de couleurs qui coulent comme tous les liquides le font. C’est très organique, très esthétique, mais c’est surtout très intriguant parce qu’on ne peut pas vraiment prévoir comment l’œuvre va évoluer avec les couleurs. En bref, j’utilise les couleurs et la lumière pour créer une atmosphère, une ambiance, un sentiment. »

MORYSETTA

 Larisa Murariu (alias Morysetta) est née et a grandi à Buzau, en Roumanie. A 19 ans ans, elle part à Bucarest étudier l’administration du secteur public et le droit de l’Union européenne. Vers l’âge de 25 ans, elle commence à prendre l’art plus au sérieux et s’essaye à de nombreuses pratiques artistiques telles que la peinture et le dessin, le modelage en argile, les miniatures, la couture, la reliure, le scrapbooking, le dessin numérique, et ce jusqu’à créer son premier collage numérique, presque par erreur. Elle connaissait bien le travail d’artistes tels que Frank Moth ou Mr. Babies, et s’est elle-même essayée à leur discipline. Cela a constitué le point de départ de sa carrière, car à partir de ce moment-là, elle n’a plus jamais cessé de créer et est devenue une artiste à part entière. Elle a créé sa première œuvre le 1er décembre 2018, et en a maintenant plus de 700 à son actif.
Ses principales sources d’inspiration sont l’espace et l’univers : l’idée selon laquelle nous sommes si petits et insignifiants dans le grand ordre des choses la fascine. Son art, c’est en quelque sorte un voyage d’auto-analyse et de découverte, une réalité qui n’existe que dans son imagination.  
 

Discorder

Pour cette pièce, Morysetta s’est inspirée de la vie quotidienne, des souvenirs et des conclusions auxquelles elle est arrivée en contemplant l’existence et les relations sociales qui l’entouraient. Son esthétique se rapproche de celui de l’espace et de l’univers. Elle aime l’idée selon laquelle nous sommes infiniment petits au regard de l’ordre des choses.

Discorder

Pour cette pièce, Morysetta s’est inspirée de la vie quotidienne, des souvenirs et des conclusions auxquelles elle est arrivée en contemplant l’existence et les relations sociales qui l’entouraient. Son esthétique se rapproche de celui de l’espace et de l’univers. Elle aime l’idée selon laquelle nous sommes infiniment petits au regard de l’ordre des choses.

Fragile

Dans cette oeuvre, une femme de dos semble contempler la Lune et l’univers. I s’agit d’un collage numérique, qui permet à Morysetta de mélanger les impressions et les choses pour créer une atmosphère parfois plus réelle que la réalité. Elle aime l’idée selon laquelle nous sommes infiniment petits au regard de l’ordre des choses  

Fragile

Dans cette oeuvre, une femme de dos semble contempler la Lune et l’univers. I s’agit d’un collage numérique, qui permet à Morysetta de mélanger les impressions et les choses pour créer une atmosphère parfois plus réelle que la réalité. Elle aime l’idée selon laquelle nous sommes infiniment petits au regard de l’ordre des choses  

I see everything

Dans un espace constellé d’étoile, une femme vous fait face. Elle se cache les yeux, et pourtant vous regarde.
Le collage numérique permet à Morysetta d’explorer et de donner à voir l’invisible du quotidien. Se sentir regarder, épier discrètement… Se sentir petit face à l’univers… L’oeuvre de Morysetta nous aide à mettre des images sur des sentiments qui peuvent nous être familiers

I see everything

Dans un espace constellé d’étoile, une femme vous fait face. Elle se cache les yeux, et pourtant vous regarde.
Le collage numérique permet à Morysetta d’explorer et de donner à voir l’invisible du quotidien. Se sentir regarder, épier discrètement… Se sentir petit face à l’univers… L’oeuvre de Morysetta nous aide à mettre des images sur des sentiments qui peuvent nous être familiers

À propos de WILCO

WILCO est un accélérateur d’innovation qui accompagne la croissance des startups et la transformation des ETI/Grands Groupes. 100 nouvelles startups sont onboardées chaque année autour de 16 programmes thématiques, couvrant tous les domaines technologiques (Cyber, FinTech, MedTech, Expérience Clients, CleanTech, Transport,…). Avec 20 collaborateurs investis, l’équipe œuvre au quotidien pour aider les entreprises innovantes à atteindre leur 1er M€ de CA via un programme structuré en 3 ans. Un réseau expérimenté de 80 entrepreneurs mentors, de 40 Grands Groupes/ETI et de 100 investisseurs sont également engagés à leurs côtés pour les amener vers le succès.