Sélectionner une page

574 SAINTS-DENIS


En partenariat avec ARTPOINT, le 574 de Saint-Denis vous offre l’expérience de l’art numérique. Découvrez les œuvres d’art numériques des meilleurs artistes du moment et retrouvez ici les détails de l’exposition actuelle !

NATE MOHLER

Nate Mohler est un artiste des nouveaux médias basé aux États-Unis. Ses savoir-faire vont de la peinture digitale aux installations génératives et au mapping en passant par la sculpture et la vidéo. Ses créations gravitent autour du médium technologique qu’il utilise pour construire des expériences conceptuelles et avant-gardistes. Nate est diplômé de l’UCLA en 2019 avec un Bachelor d’art en Design et nouveaux médias.

 

Dans ses créations, Nate brouille les frontières entre le réel et le virtuel pour inciter l’action et susciter le questionnement du spectateur. Il a été commissionné par la ville de Culver City pour créer une fontaine de lumière intéragissant avec le flux de l’activité numérique de la ville. Nate a également collaboré avec d’autres artistes pour créer des sculptures animées, des mapping vidéos, en se basant toujours sur les phénomènes sociologiques et les enjeux actuels de notre société. Mohler considère chaque projet comme une occasion de susciter des émotions, de remettre en question la pensée ou de soutenir le changement social. 

london orange

“Painted Cities” explore le subconscient et l’imagination de l’intelligence artificielle pour créer la mémoire et l’état de rêve d’une ville par la fusion du mouvement et de l’encre. Les peintures numériques sont créées en utilisant de multiples formes d’IA, en particulier le transfert de style neuronal, pour fusionner les vidéos de Mohler avec l’encre, la texture et les photographies. La série est née du désir d’immortaliser des souvenirs, notamment de villes que Mohler a visité.

“Les lieux de la série “Painted Cities” sont tous des endroits où j’ai passé du temps pendant mes études d’art médiatique en 2018. Les vues de chaque ville refont souvent surface dans les rêves et les désirs lorsqu’on essaie d’échapper au schéma banal de la vie quotidienne ici à Los Angeles. Les villes dans mon travail sont des lieux réels, mais aussi une représentation figurative d’eux pendant quelque chose comme un état de rêve, un moment imaginatif. Une ode à la présence qu’une ville a sur une personne. Un hommage à l’architecture, aux gens et à la culture.”

Toutes les œuvres sont lentes et très détaillées, destinées à être vues passivement et à compléter l’espace plutôt qu’à attirer l’attention.

paris

amsterdam

GAËL CORBOZ

Gaël Corboz est un artiste et photographe suisse exerçant sa pratique entre Lausanne et Genève. Ses inspirations, qui vont la peinture, de la littérature fantastique, de l’histoire de l’art et de la nature, lui ont permis de développer sa propre identité visuelle et esthétique. Gaël aime particulièrement créer des scènes surréalistes avec une atmosphère aux couleurs vibrantes. Ces scènes sont aussi souvent inspirées de ses propres rêves, dans lesquels des objets lourds deviennent aériens et où la faune et la flore prennent des couleurs et des formes surréalistes. Pour l’artiste, ces œuvres représentent un monde où tout est possible. 
 
Ses travaux sont régulièrement exposés au sein de plusieurs galeries et institutions dans différentes villes comme à Paris, Lausanne, Londres, Genève et New York. En 2020, Il a travaillé pour Gucci mais également auprès d’importants clients tels que Sephora. L’artiste est diplômé de la prestigieuse ECAL – École Cantonale d’Art de Lausanne. Bien qu’inspiré par l’histoire de l’art et la peinture traditionnelle, Corboz se sentait limité par les pratiques artistiques plus traditionnelles et a décidé de se tourner vers l’art numérique pour exprimer une quantité infinie de possibilités pour son art. 
floating woods
« Floating Woods est une scène qui m’est apparue lors de mes rêves lucides où les objets lourds peuvent flotter dans une atmosphère magique et calme. Il s’agit ici d’une vision où tout est possible »

Durée 44 secondes, perfect loop, taille vidéo 3840 x 2160 px
Design sonore composé par La+ch

jungle worlds
« Jungle World évoque la vision d’une jungle immersive et magique. »

Durée 49 secondes, perfect loop, taille vidéo 3840 x 2160 px

lake worlds
« Lake World évoque la vision d’un lac immersif et magique qui est entouré par une nature atypique. »

Durée 49 secondes, perfect loop, taille vidéo 3840 x 2160 px
Design sonore composé par JLBanks

floating rocks
« Floating Rocks est une scène qui m’est apparue lors de mes rêves lucides où les objets lourds peuvent flotter dans une atmosphère magique et calme. Il s’agit ici d’une vision où tout est possible. »

Durée 49 secondes, perfect loop, taille vidéo 3840 x 2160 px
Design sonore composé par La+ch

LUIGI HONORAT

Luigi Honorat est un artiste français basé à Tokyo. Spécialisé dans les domaines de la sculpture et des arts graphiques, il étudie la notion de pratique sculpturale de façon détachée des préoccupations matérielles. Pour cela, il travaille notamment sur des études numériques et des décompositions de formes volumétriques classiques et abstraites. A noter que cet affranchissement des préoccupations matérielles n’implique pas pour autant un affranchissement de la cohérence sculpturale de ses œuvres. Ainsi par exemple, lorsqu’il construit, il garde toujours en tête la façon dont ses œuvres numériques pourraient être transformées en sculptures physiques. Chaque élément de l’œuvre est dès lors réfléchi, réalisable, qu’il s’agisse du matériau ou de la technique. Ce qui est particulièrement intéressant dans cette démarche, c’est la recherche d’un équilibre et d’une association entre les dimensions concrètes et lentes de la création sculpturale matérielle avec les dimensions abstraites et rapides de la création digitale.

Luigi a étudié la sculpture à l’Université d’art Musashino à Tokyo, où il est aujourd’hui devenu professeur, outre sa pratique d’artiste indépendant. Il a déjà travaillé pour de très grandes marques telles qu’Apple par exemple, et a exposé à de multiples reprises aussi bien en France qu’au Japon (National Art Center, Fuchu Art Museum, Ome Art Festival…).

intangible VI
La série Intangible est une étude de forme en cours qui explore les possibilités de la modélisation et de l’animation procédurale. Commencée en juin 2017, chaque étude a été réalisée en une journée et en se concentrant sur une seule idée. Bien qu’étant entièrement réalisée en 3D, la série conserve certaines des limites de la sculpture physique puisqu’elle se déploie dans un espace particulier, en utilisant un seul type de matériau à la fois. Chaque étude est réalisée de manière à ce que, hypothétiquement, l’œuvre rendue en 3D puisse être transformée en une sculpture physique. Le point de départ de cette série a été le manque d’espace de studio et de stockage et les difficultés de travailler en sculpture dans une ville à l’espace limité comme Tokyo.
intangible VII
intangible VIII

À propos des 574

574,8km/h, c’est le record mondial de vitesses sur rails, réalisé en 2007 par SNCF. Ce qui a inspiré le nom des 574, les « maisons du digital » du groupe ferroviaire. Implantés à Saint-Denis, Toulouse, Nantes, Lyon et maintenant Marseille, ces espaces mêlant co-working, showroom et zones d’expérimentation, hébergent des équipes projets digitaux et accueillent des collaborateurs pour des moments d’inspiration ou de co-création. Ce sont des lieux où l’on invente, on vit et on partage le numérique.
Inventer, c’est favoriser l’inspiration, les débats d’idées et la créativité selon Thierry Delavaud, responsable du 574 Centre-Ouest. Partant d’une « feuille blanche », les équipes ont construit ce 574, orienté vers les problématiques d’applications, de design et de service.
Inventer, c’est aussi faire. Les 574 sont également des accélérateurs de prototype et d’industrialisation. On y met en place les solutions qui vont accélérer le déploiement des projets numériques et industriels d’envergure grâce aux expertises numériques, aux talents, internes ou externes, qui travaillent dans des espaces pensés pour favoriser échanges et synergies.
Enfin, dans les 574 on vit et on partage le numérique. Ce sont des lieux qui offrent des activités d’une grande diversité.

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER.