SAMSUNG

En partenariat avec ARTPOINT, SAMSUNG vous offre l’expérience de l’art numérique. Découvrez les œuvres d’art vidéo de cinq artistes numériques parmi les plus pointus du moment sur le somptueux écran The Wall de Samsung. Retrouvez ici les détails de l’exposition actuelle !

WIZMO

Wizmo est un artiste numérique Allemand basé à Munich. Depuis 2016, son travail porte sur la beauté de l’invisible, la dynamique de la nature et la volatilité des moments.
L’artiste macro-capture des réactions de liquides mélangés, qu’il monte par la suite avec des effets en post production. Dans son approche, Wizmo souhaite créer des variations de couleurs et de formes visuellement agréables avec des mouvements esthétiques presque hypnotisants. Il trouve son inspiration dans le monde microscopique, l’espace et la nature, qu’il cherche perpétuellement à remettre en question.

Son travail s’articule entre la tangibilité des réactions chimiques qu’il provoque et l’intangibilité du numérique. Dans son processus de création, Wizmo utilise le digital pour mettre en valeur ses recherches et ses créations. L’apparition des outils numériques ont ainsi permis une expérience élargie du travail de l’artiste ainsi qu’une revalorisation de ses travaux.

GLACIER FLARE

L’œuvre Glacier Flare est issue d’une série d’œuvres dans laquelle Wizmo a souhaité mettre au point une combinaison d’encre acrylique, de savon, d’eau et d’alcool. 

Ce mélange lui a permis de créer un fluide aux couleurs pourpre indigo dont le mouvement et le rythme évoluent en fonction de la température. Avec des macro-lentilles, il peut par la suite capturer numériquement des gros plans vidéo de la réaction en y ajoutant divers effets. 
Inspirée de la nature, GLACIER FLARE propose une parenthèse visuelle captivante pour le spectateur. 

GLACIER FLARE

L’œuvre Glacier Flare est issue d’une série d’œuvres dans laquelle Wizmo a souhaité mettre au point une combinaison d’encre acrylique, de savon, d’eau et d’alcool. 

Ce mélange lui a permis de créer un fluide aux couleurs pourpre indigo dont le mouvement et le rythme évoluent en fonction de la température. Avec des macro-lentilles, il peut par la suite capturer numériquement des gros plans vidéo de la réaction en y ajoutant divers effets. 
Inspirée de la nature, GLACIER FLARE propose une parenthèse visuelle captivante pour le spectateur. 

VINCENT UBAGS

Vincent Ubags est un artiste belge, né en 1982 à Liège. Passionné par le dessin depuis son plus jeune âge, Vincent Ubags a passé des heures à son bureau pour développer ses compétences techniques. Il a ensuite opté pour des études supérieures en infographie, puis a poursuivi sa formation en autodidacte après ses études dans les domaines de la peinture acrylique puis de la peinture à l’huile. En 2016, il commence à s’intéresser véritablement aux arts numériques et à la 3D lorsqu’il devient assistant technique chez Adobe à Maastricht, où il reste deux ans. Il apprend ensuite à utiliser des logiciels de création tels que Cinema4D en suivant des tutoriels que l’on peut trouver sur internet. 
 
Son objectif initial était de combiner son passé de peintre avec ce nouvel outil qu’est le numérique afin de créer des peintures animées. Donner vie à des images était pour lui une façon ludique de s’exprimer et de partager des émotions avec le spectateur. Ses inspirations sont très diverses. La nature, la science et la littérature sont autant de domaines qui l’inspirent dans son art, mais il s’inspire aussi beaucoup des vidéos Satisfying ou Asmr que l’on trouve principalement sur Instagram. Il aime l’idée d’associer la notion de relaxation et de bien-être à des images thérapeutiques.

TRAIL WAYS

Trail Ways est une œuvre dynamique qui possède un fort impact visuel. L’artiste cherche en effet un résultat novateur. Inspiré par les mathématiques, la géométrie et les lois de la physique, Vincent Ubags instaure un dialogue entre formes et couleurs. Grâce à une dynamique des fluides et un mouvement organique, l’artiste génère des fluctuations de formes produites en motion design.

TRAIL WAYS

Trail Ways est une œuvre dynamique qui possède un fort impact visuel. L’artiste cherche en effet un résultat novateur. Inspiré par les mathématiques, la géométrie et les lois de la physique, Vincent Ubags instaure un dialogue entre formes et couleurs. Grâce à une dynamique des fluides et un mouvement organique, l’artiste génère des fluctuations de formes produites en motion design.

ANDREAS WANNERSTEDT

Andreas Wannerstedt est un artiste numérique et directeur artistique autodidacte basé à Stockholm qui réalise des sculptures 3D uniques et des animations hypnotiques. L’univers d’Andreas est à la fois sophistiqué et fantaisiste, avec des formes géométriques simples et ludiques dans des compositions équilibrées, ainsi que des textures organiques et des palettes de couleurs harmonieuses. 

Au cours des 15 dernières années, Andreas a réalisé des travaux pour des marques reconnues telles que Google, Adidas, Ikea, Spotify, Omega, Swarovski, Gucci, Burberry, etc. Ses animations ont fasciné des millions de spectateurs dans le monde entier et son travail a été mis en avant sur Behance Network, Designboom, Stash Magazine, Fubiz, Vimeo Staff-Pick, 9gag, UNILAD, VT, Huffington Post, Business Insider, LAD Bible, FWA, Designcollector et Mindsparkle Mag entre autres. 

THE PENDULUM RUNWAY

Les animations parfaitement synchronisées de l’artiste, à l’instar de The Pendulum runway, ont souvent été décrites comme « étrangement satisfaisantes« , car l’effet global qu’elles génèrent est un sentiment étrangement hypnotisant qui rend le spectateur détendu et même méditatif. Bien que ses animations soient vaguement basées sur des comportements du monde réel, elles dépassent souvent les limites du possible, de la friction et de la gravité, et permettent ainsi des mouvements parfaits et infinis.

THE PENDULUM RUNWAY

Les animations parfaitement synchronisées de l’artiste, à l’instar de The Pendulum runway, ont souvent été décrites comme « étrangement satisfaisantes« , car l’effet global qu’elles génèrent est un sentiment étrangement hypnotisant qui rend le spectateur détendu et même méditatif. Bien que ses animations soient vaguement basées sur des comportements du monde réel, elles dépassent souvent les limites du possible, de la friction et de la gravité, et permettent ainsi des mouvements parfaits et infinis.

LUIGI HONORAT

Luigi Honorat est un artiste français basé à Tokyo. Spécialisé dans le domaine de la sculpture et des arts graphiques, il étudie les notions de pratique sculpturale de façon détachée des préoccupations matérielles. Pour cela, il travaille notamment sur des études numériques et des décompositions de formes volumétriques classiques et abstraites. Cet affranchissement des préoccupations matérielles n’implique pas pour autant un affranchissement de la cohérence sculpturale de ses œuvres. Ainsi par exemple, lorsqu’il construit, Luigi garde toujours en tête la façon dont ses œuvres numériques pourraient être transformées en sculptures physiques. Chaque élément de l’œuvre est dès lors réfléchi, réalisable, qu’il s’agisse du matériau ou de la technique.  
 
Luigi a étudié la sculpture à l’Université d’art Musashino à Tokyo, où il est aujourd’hui devenu professeur, outre sa pratique d’artiste indépendant. Il a déjà travaillé pour de très grandes marques telles qu’Apple par exemple, et a exposé à de multiples reprises aussi bien en France qu’au Japon (National Art Center, Fuchu Art Museum, Ome Art Festival…). 

INTANGIBLE

La série Intangible est une étude de formes en cours qui explore les possibilités de la modélisation et de l’animation procédurale. Commencée en juin 2017, chaque étude a été réalisée en une journée et en se concentrant sur une seule idée. Bien qu’étant entièrement réalisée en 3D, la série conserve certaines des limites de la sculpture physique puisqu’elle se déploie dans un espace particulier, en utilisant un seul type de matériau à la fois.

INTANGIBLE

La série Intangible est une étude de formes en cours qui explore les possibilités de la modélisation et de l’animation procédurale. Commencée en juin 2017, chaque étude a été réalisée en une journée et en se concentrant sur une seule idée. Bien qu’étant entièrement réalisée en 3D, la série conserve certaines des limites de la sculpture physique puisqu’elle se déploie dans un espace particulier, en utilisant un seul type de matériau à la fois.

BORIS MARININ

Boris Marinin est à la fois artiste et curateur. Il est né en 1987 à Moscou, en Russie, et a émigré en Israël en 1997. Sa démarche artistique est principalement influencée par l’auto-apprentissage et l’analyse psychanalytique. Dans son art, Boris Marinin essaie de capturer la sublimité de la nature en utilisant des formes amorphes, qui ne sont pas nécessairement liées au monde matériel que nous connaissons. Avec son art analytique, l’artiste nous emmène dans un voyage où nous sommes exposés au mouvement de la nature, à l’extinction et aux opportunités tout en découvrant des interprétations personnelles du lien entre un artiste et un objet afin de nous montrer ce qui se trouve au-delà de notre dimension. 
 
Dans son art vidéo, Boris aspire à rendre le processus de tournage vidéo non rationnel et non narratif, une sorte de transe où c’est la caméra qui le guide et non l’inverse. Il ne sait jamais par avance ce qu’il va filmer. Sa principale source d’inspiration est la psychanalyse française, principalement les travaux de Jacques Lacan, par l’ontologie orientée objet, l’animisme, le Black Metal et certains artistes. Les artistes qui l’inspirent le plus sont Ed Atkins, Joseph Beuys ou encore les films abstraits de Stan Brakhage.

BEAR BUBBLE

Dans la technique que que Boris utilise (PBR – physical based rendering), les objets en 3D sont fabriqués à partir de quasi-matériaux. La Bear bubble est faite de couches de surfaces : couche d’ombre, couche de diffusion, carte de réflexion, translucidité, etc. 

Boris  Marinin repositionne la place de l’objet en premier plan, comme sujet principal de son œuvre. La bulle nous donne des sensations, nous permet de communiquer avec l’objet virtuel dans un sens conceptuel et cela va au-delà des cinq sens matériels. Alors, la bulle fait-elle partie de vous ? Ou faites-vous partie de la bulle ? 

BEAR BUBBLE

Dans la technique que que Boris utilise (PBR – physical based rendering), les objets en 3D sont fabriqués à partir de quasi-matériaux. La Bear bubble est faite de couches de surfaces : couche d’ombre, couche de diffusion, carte de réflexion, translucidité, etc. 

Boris  Marinin repositionne la place de l’objet en premier plan, comme sujet principal de son œuvre. La bulle nous donne des sensations, nous permet de communiquer avec l’objet virtuel dans un sens conceptuel et cela va au-delà des cinq sens matériels. Alors, la bulle fait-elle partie de vous ? Ou faites-vous partie de la bulle ? 

À PROPOS DU SHOWROOM SAMSUNG

Les environnements professionnels sont bouleversés par le développement du digital. Dans tous les secteurs, à toutes les échelles, les outils numériques créent de nouvelles opportunités, mettent à jour de nouveaux services, réinventent la façon dont nous travaillons, collaborons et commerçons.

Mais comment faire les bons choix parmi les nombreuses solutions disponibles ? Comment garantir que les investissements consentis porteront leurs fruits ? Comment, enfin, identifier les outils les mieux adaptés à vos enjeux métier ?

L’ambition de l’Experience Center, c’est de vous donner à voir comment, et dans quelles conditions, le digital peut vous offrir un véritable avantage concurrentiel.

Venez découvrir in situ comment les réseaux mobiles, le smart signage et les terminaux connectés peuvent s’intégrer dans votre environnement et vous offrir davantage de souplesse, de sécurité et de performances.