LE GROUPE BPCE

En partenariat avec ARTPOINT, le groupe BPCE vous offre l’expérience de l’art numérique. Découvrez chaque mois une nouvelle collection artistique et retrouvez ici les détails de l’exposition actuelle !

JAMIE SCOTT

Jamie Scott a toujours voulu être artiste, et dès ses 8 ans, il savais qu’il se spécialiserait dans les effets visuels (même s’il en ignorait encore le nom). Il fait des études de production médiatique à l’université de Bournemouth (Royaume-Uni), avec une spécialisation en animation 3D et commence sa carrière en 1999 au centre de post-production The Mill à Londres, qui a reçu plusieurs prix. À partir de là, il grimpe les échelons pour devenir un artiste de premier rang travaillant sur de nombreux spots publicitaires, clips musicaux et courts métrages primés. En 2003, il déménage à New York et travaille pendant trois nouvelles années à The Mill. En 2006, il rejoint Mass Market / Psyop New York où il obtient encore de nombreux prix. Après un bref passage à Los Angeles, il revient à New York et commence à travailler en free-lance. Il a alors l’occasion de travailler sur de nombreux autres supports créatifs, notamment la peinture à l’huile et la photographie.

Jamie commence à expérimenter la photographie en accéléré en 2010. Son premier court-métrage s’intitulait Fall (Automne) et couvrait la saison automnale à Central Park. À sa grande surprise, le film est présenté partout, de The Weather Channel au Huffington Post. Son film suivant, Spring, connaît encore plus de succès et est présenté à Times Square à New York dans le cadre de la série Midnight Moments de Times Square Arts. Il est projeté sur 60 écrans numériques tous les soirs pendant un mois en 2018. Depuis, il tourne et réalise des pièces en time-lapse pour des clients notables, notamment Dell, Chanel, Target, Spotify et Florence and the Machine. Il continue à travailler en tant qu’artiste d’effets visuels et photographe time-lapse.

PEONIES BURG

Les pivoines se distinguent des autres fleurs. La majorité des fleurs n’ont qu’une seule couche de pétales – une fois qu’elles se sont ouvertes, le spectacle est terminé. Les pivoines sont différentes, elles contiennent plusieurs couches. Lorsque l’artiste sélectionne un spécimen pour un time-lapse, il n’a aucune idée de ce qu’il contient. C’est toujours une belle surprise quand de découvrir des formes et des motifs intéressants.

PEONIES BURG
Les pivoines se distinguent des autres fleurs. La majorité des fleurs n’ont qu’une seule couche de pétales – une fois qu’elles se sont ouvertes, le spectacle est terminé. Les pivoines sont différentes, elles contiennent plusieurs couches. Lorsque l’artiste sélectionne un spécimen pour un time-lapse, il n’a aucune idée de ce qu’il contient. C’est toujours une belle surprise quand de découvrir des formes et des motifs intéressants.

PEONIES PINK ROT

PEONIES PINK ROT

ANEMONE GROUP BLUE
Par cette série, l’artiste cherche à mettre en évidence les subtiles complexités et différences entre les fleurs d’une même espèce. Même si chaque pièce contient des fleurs de la même espèce et de la même couleur, elles sont toutes totalement uniques. Tout comme les flocons de neige ou les personnes.
ANEMONE GROUP BLUE
Par cette série, l’artiste cherche à mettre en évidence les subtiles complexités et différences entre les fleurs d’une même espèce. Même si chaque pièce contient des fleurs de la même espèce et de la même couleur, elles sont toutes totalement uniques. Tout comme les flocons de neige ou les personnes.
ANEMONE GROUP BLUE

ANEMONE GROUP purple

KAORU TANAKA

Kaoru Tanaka est une artiste numérique autodidacte basée à Osaka au Japon qui crée de l’art génératif et des expériences en temps réel. Elle trouve son inspiration dans ses rêves et la nature de sa vie quotidienne, mais également dans le travail de John Maeda, designer et technologue visionnaire qu’elle admire tout particulièrement, lui qui a défini les lois fondamentales de la façon dont les ordinateurs pensent, et expliqué pourquoi il était essentiel de s’en soucier, que l’on soit programmeur ou non.

 

Grâce à divers outils 3D et 4D, et notamment le logiciel TouchDesigner, elle expérimente, itère et visualise ce qu’elle ressent par le biais d’installations visuelles, de vidéos et d’œuvres interactives en temps réel. Elle aime en effet explorer les boucles de rétroaction visuelle qui sont fondées sur la répétition et influencées par l’interaction pour créer des nouveaux mondes uniques dans le domaine numérique. Elle cherche ainsi à comprendre la relation entre nature humaine organique et nature mécanique que créée la programmation informatique, et à faire converger les opposés apparents de l’ordre et du chaos. Kaoru Tanaka a déjà été exposée au NEORT, «Neo Visual Art Collection», une exposition d’arts médiatiques et d’œuvres d’art visuelles à Tokyo (2018), et au Fukuoka Art Museum: Asia Digital Art Award (2016, 2017).

LINES FLOWERS

Kaoru Tanaka crée des œuvres dite « génératives » puisqu’elles sont générées à partir d’un code informatique, lui-même créé par l’artiste a l’aide du logiciel TouchDesigner. 

Velvet nous propose ici un travail électrisant autour du thème de l’iris. Quel regard porterez-vous à cette œuvre créée par la machine ? La machine nous regarde-t-elle ? 

LINES FLOWERS

Kaoru Tanaka crée des œuvres dite « génératives » puisqu’elles sont générées à partir d’un code informatique, lui-même créé par l’artiste a l’aide du logiciel TouchDesigner. 

Velvet nous propose ici un travail électrisant autour du thème de l’iris. Quel regard porterez-vous à cette œuvre créée par la machine ? La machine nous regarde-t-elle ? 

LIquid

Liquid est une œuvre générative, c’est à dire qu’elle a été créée à partir d’un code informatique.

L’évolution du mouvement nous plonge dans une expérience visuelle fascinante. Cette véritabme peinture en mouvement met en exergue tout le potentiel que les nouvelles technologies offrent à l’art.  

LIquid

Liquid est une œuvre générative, c’est à dire qu’elle a été créée à partir d’un code informatique.

L’évolution du mouvement nous plonge dans une expérience visuelle fascinante. Cette véritabme peinture en mouvement met en exergue tout le potentiel que les nouvelles technologies offrent à l’art.  

METABOLISM

METABOLISM

DRIZZLE

DRIZZLE

JELLYFISH

JELLYFISH

BLUR

BLUR

DEV HARLAN

Dev Harlan est né en Arizona et a grandi dans la Silicon Valley en Californie. En tant qu’artiste autodidacte, il s’est tout particulièrement intéressé aux « sous-cultures » expérimentales de la vidéo et du piratage informatique de San Francisco. Puis la production vidéo l’a amené à New York où il a commencé à produire des travaux de sculpture, d’animation 3D et de cartographie par projection vidéo. Sa pratique artistique actuelle utilise la technologie pour répondre aux préoccupations relatives au changement climatique et aux impacts écologiques d’une société dominée par la technologie. Ses idées s’articulent à travers la transformation numérique d’objets et de matériaux particuliers ainsi que l’imaginaire surréaliste dans lequel il les plonge.

 

Les œuvres de projection de Dev encouragent souvent un mode de visionnement transcendantal. Il aspire en effet à ce que son travail soit compris comme une porte d’entrée vers le subconscient imaginatif.  Il aime ainsi suggérer l’existence d’objets fictifs possédant leur propre pouvoir rayonnant et laisser l’imagination des spectateurs spéculer sur les origines cosmiques sublimes de l’objet. En ce qui concerne ses principales sources d’inspiration, il se sent redevable vis-à-vis d’artistes tels que James Turrell et autres artistes du mouvement “Light and Space” qui ont atteint le sublime grâce à leur utilisation épurée et radicale de la lumière.

AERO GARDEN I

Cette œuvre fait partie de la série Areo Gardens, qui réfléchit aux qualités surréalistes et sublimes de la géologie naturelle dans tout le système solaire. Chaque court métrage dépeint un jardin de sculptures en pierre situé à la surface de Mars, défiant apparemment les lois de la physique. 

Ces représentations numériques visent à élargir notre compréhension de la nature pour y inclure des paysages non terrestres et à considérer les impacts du changement anthropocentrique au-delà de la Terre. Ici par exemple, des forces invisibles obligent de gros blocs rocheux à se heurter dans un jardin désertique.

AERO GARDEN I

Cette œuvre fait partie de la série Areo Gardens, qui réfléchit aux qualités surréalistes et sublimes de la géologie naturelle dans tout le système solaire. Chaque court métrage dépeint un jardin de sculptures en pierre situé à la surface de Mars, défiant apparemment les lois de la physique. 

Ces représentations numériques visent à élargir notre compréhension de la nature pour y inclure des paysages non terrestres et à considérer les impacts du changement anthropocentrique au-delà de la Terre. Ici par exemple, des forces invisibles obligent de gros blocs rocheux à se heurter dans un jardin désertique.

AERO GARDEN III

Areo Gardens III intègre des scans 3D de roches et de rochers naturels trouvés au Maroc et au Sénégal. Le paysage est une surface martienne près de la formation géologique de Medusa Fossae. Les données numériques d’élévation ont été obtenues grâce au programme satellitaire MRO/HiRise géré par la NASA, le JPL et l’université d’Arizona.

AERO GARDEN III

Areo Gardens III intègre des scans 3D de roches et de rochers naturels trouvés au Maroc et au Sénégal. Le paysage est une surface martienne près de la formation géologique de Medusa Fossae. Les données numériques d’élévation ont été obtenues grâce au programme satellitaire MRO/HiRise géré par la NASA, le JPL et l’université d’Arizona.

FOUND ROCK

La série Found Rock est une collection numérique portant sur des caractéristiques géologiques naturelles que l’artiste a pu constater dans la nature. Chaque pierre ou bloc rocheux a été scanné par photogrammétrie 3D et reproduit par animation numérique. 

En plaçant ces pierres désincarnées dans un vide d’apparence infinie, l’artiste met l’accent sur la poésie qu’on l’on peut trouver jusque dans ce qui a de plus banal.

FOUND ROCK

La série Found Rock est une collection numérique portant sur des caractéristiques géologiques naturelles que l’artiste a pu constater dans la nature. Chaque pierre ou bloc rocheux a été scanné par photogrammétrie 3D et reproduit par animation numérique. 

En plaçant ces pierres désincarnées dans un vide d’apparence infinie, l’artiste met l’accent sur la poésie qu’on l’on peut trouver jusque dans ce qui a de plus banal.

EON SURF

Eon Surf est une sculpture lumineuse architecturale constituée de pyramides triangulaires identiques qui s’écoulent progressivement du sol au plafond. La surface tessellée s’inspire de la courbe puissante d’une vague océanique. Elle est éclairée par des motifs intenses et des lavis de couleurs dégradées qui vont et viennent avec le mouvement de la marée.

L’installation a été exposée à la Christopher Henry Gallery, à New York. La projection vidéo a été réalisée à l’aide de six projecteurs et d’un logiciel personnalisé développé avec Touch Designer. 

EON SURF

Eon Surf est une sculpture lumineuse architecturale constituée de pyramides triangulaires identiques qui s’écoulent progressivement du sol au plafond. La surface tessellée s’inspire de la courbe puissante d’une vague océanique. Elle est éclairée par des motifs intenses et des lavis de couleurs dégradées qui vont et viennent avec le mouvement de la marée.

L’installation a été exposée à la Christopher Henry Gallery, à New York. La projection vidéo a été réalisée à l’aide de six projecteurs et d’un logiciel personnalisé développé avec Touch Designer. 

JEREMY KIDD

Jeremy Kidd aime voyager… et dans le voyage réside a la fois le laboratoire et la synthèse de son travail artistique. De Shanghai à Bethléem, de Sydney à Saint-Pétersbourg, il part à la recherche du sublime dans les villes et les panoramas du monde entier: points d’observation, théâtres architecturaux, paysages transcendants… “Il semble irréaliste d’attendre d’un seul cliché photographique qu’il traduise l’expérience humaine de la vue. Nous explorons visuellement notre environnement dans les troisième et quatrième dimensions en construisant notre voyage visuel personnel”. L’artiste mélange en une seule composition artistique plus de 100 clichés pris sur le vif, ce qui lui permet d’explorer le mouvement, et de créer une expérience de temps condensé. Il fait le parallèle entre son travail et celui des artistes de l’école de la rivière Hudson.

Son travail a déja fait le tour du globe et est présenté dans de nombreuses expositions et festivals. On citera par exemple les événements et lieux suivants: Orange County Museum of Art 1999 Biannual CA.; California Museum of Photography CA. ; The Pop Surrealism Show Aldridge; Museum of Art CT. ; Panorama Masdag Museum in the Netherlands. ; Laguna Museum of Art CA. ; Museum of Art & History; MOAH Lancaster CA. ; Venice Biennale 2019 Italy. ; Fahey Klein Gallery CA. ; Susanne Vielmetter Los Angeles Projects CA. ;Leslie Sacks Contemporary CA, Imago Gallery CA. ; Littlejohn Contemporary Gallery NY. ; Scott Richards Contemporary SF. ; Barbara Davies, Gallery TX.

SADDLEBACK SUBLIME

Cette œuvre a été composée à partir d’images animées de la vidéo Saddleback Sublime.  Lors d’un orage d’été à 100F au-dessus de Saddleback Butt dans le désert de Mojave, l’artiste a pris plusieurs centaines d’images qu’il a ici réunies.  Cette œuvre a été présentée pour la première fois en 2019, à la 58e Biennale de Venise, du 8 mai au 4 juin 2019, au Palazzo Pesaro Papafava Calle de la Racheta, 3764, 30121 Venezia VE, avec la Caroline Wiseman Gallery pour l’exposition : Vivant dans l’univers, Big Bang.

SADDLEBACK SUBLIME

Cette œuvre a été composée à partir d’images animées de la vidéo Saddleback Sublime.  Lors d’un orage d’été à 100F au-dessus de Saddleback Butt dans le désert de Mojave, l’artiste a pris plusieurs centaines d’images qu’il a ici réunies.  Cette œuvre a été présentée pour la première fois en 2019, à la 58e Biennale de Venise, du 8 mai au 4 juin 2019, au Palazzo Pesaro Papafava Calle de la Racheta, 3764, 30121 Venezia VE, avec la Caroline Wiseman Gallery pour l’exposition : Vivant dans l’univers, Big Bang.

JOSHUA EPOCH NOCTURNA

L’artiste explore ici des événements climatiques en mouvement rapide, à côté d’arbres de Joshua et de formations rocheuses stationnaires. Il cherche à intriguer le spectateur. Le temps est comprimé et accéléré, comme nous le ressentons peut-être tous dans nos vies.  La peur et la crainte se mêlent à l’expérience du sublime. 

JOSHUA EPOCH NOCTURNA

L’artiste explore ici des événements climatiques en mouvement rapide, à côté d’arbres de Joshua et de formations rocheuses stationnaires. Il cherche à intriguer le spectateur. Le temps est comprimé et accéléré, comme nous le ressentons peut-être tous dans nos vies.  La peur et la crainte se mêlent à l’expérience du sublime. 

LAVA PIER

Vous êtes face à un oeuvre d’esprit vorticiste et contenant des éléments de fragmentation cubiste. Alors que la Santa Monica se jette dans le Pacifique, l’ère industrielle se précipite vers son déclin.

LAVA PIER

Vous êtes face à un oeuvre d’esprit vorticiste et contenant des éléments de fragmentation cubiste. Alors que la Santa Monica se jette dans le Pacifique, l’ère industrielle se précipite vers son déclin.

EPOCH PIER

Vous êtes face à un oeuvre d’esprit vorticiste et contenant des éléments de fragmentation cubiste. Alors que la Santa Monica se jette dans le Pacifique, l’ère industrielle se précipite vers son déclin.

EPOCH PIER

Vous êtes face à un oeuvre d’esprit vorticiste et contenant des éléments de fragmentation cubiste. Alors que la Santa Monica se jette dans le Pacifique, l’ère industrielle se précipite vers son déclin.

NOTRE AMBITION

Faire émerger le socle commun d’une culture d’entreprise en transformant l’expérience collaborateurs au sein de la Communauté BPCE d’une part et Natixis d’autre part… pour être, en soutien des Banques Populaires, des Caisses d’Epargne, des autres entreprises du Groupe au service de nos clients.”

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER.